Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La nouvelle est tombée ce matin du 15 août 2008, jour férié, célébrant l’Assomption de Marie, un dogme de l'Église catholique selon lequel, au terme de sa vie terrestre, la mère de Jésus aurait été « élevée au ciel ». Le terme assomption provient du verbe latin assumere, qui signifie prendre, enlever. Une occasion pour nous de souhaiter à tous une bonne fête.

Cette journée de fête ne peut donc être gâchée par le ralliement de M. Abbas Mansour, ex représentant de l’UFDD en France, au régime abominable d’Idriss Deby Itno. Si certains d’entre nous estiment que c’est un non évènement et que d’autres pensent que cela ne vaut la peine de s’y attarder, nous à Ambenatna, nous pensons qu’il faut faire la distinction d’une part entre l’homme et d’autre part ses responsabilités politiques, mais aussi évoquer les causes probables de son ralliement. Nous y reviendrons une fois que M. Mansour Abbas aurait fait son allégeance au Roitelet et soumis à la traditionnelle déclaration de ralliement devant les micros de la radio et télévision.

En attendant, nous tenons d’abord apporter une petite réflexion utile sur ce ralliement. Nous précisons que la nouvelle n’est pas du tout une surprise, en tout cas pas pour ceux qui suivent de près ou tout simplement de manière assidue les nouvelles de l’Est. En effet, depuis une dizaine de jours, il se murmure que M. Mansour Abbas aurait remis sa lettre de démission au président de l’UFDD et par ailleurs aussi président de l’alliance nationale (AN). Information qui n’a pas été rendue publique mais qui se confirme aujourd’hui.

Alwihda, qui a eu le scoop de cette nouvelle, était bien au faite des tractations entre l’intéressé et la délégation Debyenne. Et ce n’était pas fortuit lorsque Lyadish annonçait il y a quelques jours que le Sieur a été reçu par Idriss Deby lors de son dernier séjour à Paris. Il est indéniable que tout ce beau monde a œuvré pour que le colis arrive à bon port et cela sans cri de joie ni trompette pour éviter des interventions diverses qui auraient pu freiner l’expédition.

Cela confirme, si c’est encore nécessaire, le rôle double de ces messieurs. Que les mouvements rebelles qui collaborent avec ces personnes et les responsables de la rébellion qui les côtoient, échangent des mails, des coups de fil et entretiennent des relations ambigües avec elles prennent désormais toute leur responsabilité.

Faut-il relire la liste et deviner qui sera le prochain dans la ligne de mire de Ahmat Yacoub, kebir, Ahmed Idriss, Djasnabaye, … ?  

A suivre…

 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0