Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



La polémique enfle. Selon la Radio Suisse Romande (RSR) Ingrid Betancourt et quatorze otages des Forces armées révolutionnaires de Colombie n'auraient pas été libérés au cours d'une action militaire, mais achetés au terme d'une opération de retournement et d'infiltration de leurs gardiens.

Des négociations auraient été rendues possibles grâce à l'arrestation préalable, par les forces régulières colombiennes, de l'épouse du gardien du camp des otages.

Les Etats-Unis, qui comptaient trois agents du FBI parmi les quinze otages, seraient à l'origine de la transaction. Ces trois agents avaient été prêtés par l'agence à la DEA, l'Agence américaine fédérale de lutte contre le trafic de drogues.

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0