Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les forces de la résistance nationale ont libéré ce dimanche en fin de matinée successivement la ville de Mangalmé, d’Oum-hadjer et celle D'Am-dam. C’est aux coups de klaxons et de cris de joie que les forces de l’alliance nationale et de l’UFCD ont été accueillies dans ces villes. Même les forces de l’EUFOR se sont laissées à des rires éclatants.

Les forces gouvernementales et leurs supplétives du MJE se sont repliées à Abéché et Mongo. Dans ces deux dernières villes, règne une agitation indescriptible, signe de fin de règne. Certainement beaucoup n’y passeront pas la nuit.

Les blessés affluent à Abéché et Mongo où les forces françaises de l’Epervier, les ONG et les forces européennes de l’EUFOR se substituent à la croix-rouge et assurent un travail humanitaire salutaire.

Idriss Deby reste silencieux à N’djaména où le désespoir se lit sur le visage des membres du clan et des alliés. Les carottes sont-elles cuites pour le président Idriss Deby et son fantomatique MPS ? C’est une histoire de 7 jours au plus, inch allah.

Tag(s) : #Flash infos

Partager cet article

Repost 0