Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le président Sénégalais, Me Abdoulaye Wade âgé de 92 ans, va modifier pour la 17 fois la Constitution depuis son accession au pouvoir en 2000 pour cette fois-ci rallonger le mandat présidentiel en cours de 5 ans à 7 ans.

"Je ne dialoguerai jamais avec eux" (les opposants de Siggil Senegaal), a déclaré le Président Wade, à son retour de voyage. Qui a fustigé la voie utilisée par l’opposition au Sénégal. "Pour dialoguer avec le Président, ce n’est pas la voie qu’il faut utiliser", allusion faite aux Assises nationales qui s’ouvrent ce dimanche au Méridien-Président.

Le président Wade s’est dit convaincu que "le Sénégal réel" est avec lui et qu’il n’a pas besoin des partis de l’opposition réunis au sein de Siggil Sénégaal pour gouverner. "Il ne se passera rien", dira-t-il, pour dire que même après les Assises nationales, il continuera à diriger le Sénégal, sans problème. "Ils ne me renverseront pas", insistera le Président pour dire que les animateurs de l’opposition réunie autour de Siggil Sénégaal n’en ont pas les capacités. "C’est Dieu qui m’a mis à cette place", ajoute le Président Wade.

Selon Wade, l’opposition est depuis l’élection présidentielle de février 2007 dans une dynamique d’agitation permanente, sans réussir à ébranler son pouvoir. Non contents d’avoir refusé de reconnaître les résultats de l’élection présidentielle et boycotté les législatives, les animateurs de Siggil Sénégal "ont essayé de manipuler les étudiants et incité les syndicalistes à faire une grève générale qui a été un échec". Pour Wade, l’opposition essuie toujours un désaveu permanent des populations, sans en tirer les leçons.

Source : NETTALI

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0