Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

tavailleurs.jpg


Contrairement aux années précédentes où les différents syndicats prennent deux à trois jours pour préparer cette fête, c’est le contraire pour cette édition 2011. La campagne électorale pour les législatives du 13 février et la présidentielle du 25 avril dernier ont complètement embraqué les travailleurs. Les conférences débats, les émissions radio et bien d’autres manifestations qui ont lieu chaque année quelques jours avant la célébration ne sont pas au rendez-vous cette année. Les banderoles, visibles dans les différents ronds points de la capitale ont également disparu. Elles ne sont visibles que devant les bureaux de l’Union des Syndicats du Tchad (UST) et devant la Confédération Libres des Travailleurs du Tchad (CLTT).


Selon les informations que nous disposons en ce moment, seule la Confédération Libres des Travailleurs du Tchad (CLTT) envisage organiser une conférence débat le jour «j» de la fête et cela après le défilé. Les travailleurs de la Confédération Libres des Travailleurs du Tchad (CLTT) vont marcher de la bourse du travail jusqu’à la place de la nation pour le défilé. Ils présenteront à cette occasion leur cahier de doléances au gouvernement.

La cherté de la vie, l’augmentation de salaire, la question énergétique, la situation des retraités, la paix et bien d’autres sujets
occuperont une grande place dans leur cahier de doléances. Signalons qu’un match de football opposera dans l’après midi du 1er mai, au terrain de jeunes Don Bosco, les travailleurs de la société Al-Lybia aux journalistes.

Source : journaldutchad.com

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0