Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog



La blogueuse cubaine Yoani Sanchez a annoncé qu'elle n'irait pas à Madrid pour recevoir mercredi son prix de journalisme, les autorités ne lui ayant pas délivré son autorisation de sortie du territoire mardi. "Pour cette raison, j'ai annulé mon vol de ce soir", a déclaré la blogueuse à l'AFP à la sortie des locaux de la compagnie aérienne.

Vers 14H30 (18H30 GMT), les autorités m'ont répété que mon cas était en cours d'analyse et qu'elles ne pensaient pas que la situation changerait avant 16H30 (20H30 GMT)", à la fermeture des bureaux de l'Immigration, a-t-elle ajouté.

Agée de 32 ans, Yoani Sanchez, philologue de formation, devait partir mardi soir vers 20H00 (00H00 GMT) pour Madrid afin d'y recevoir le prestigieux prix Ortega et Gasset que lui a décerné le quotidien El Pais dans la section journalisme internet "pour la perspicacité de son travail sur les limitations à la liberté d'expression qui existent à Cuba et son style d'information vivant".

Son blog, "Génération Y", est l'un des plus regardé à Cuba pour son ton critique et humoristique sur le système cubain.Elle devait initialement partir samedi pour Madrid, mais n'avait pu le faire faute d'avoir obtenu l'autorisation de sortie.

L'obtention ou non de ce document constituait à ses yeux un test sur l'ouverture du pays depuis l'arrivée au pouvoir en février de Raul Castro, qui a succédé à son frère Fidel à la tête de l'Etat.

Ce refus des autorités "va donner lieu à la chronique la plus pertinente sur la réalité cubaine que j'aurai écrite en 13 mois : que je ne puisse pas assister à la remise du prix, cela parle tout seul", avait déclaré dans la matinée la blogueuse.

"C'est une autre manière de nous faire savoir que nous sommes comme des petits enfants qui doivent avoir l'autorisation de leurs parents pour sortir de la maison", a-t-elle estimé, sans exclure que l'autorisation vienne plus tard.

Yoani Sanchez a été désignée par l'hebdomadaire américain Time comme l'une des 100 personnalités les plus influentes au monde, une information non communiquée par les médias cubains, tous aux mains de l'Etat. "Maintenant, il faut que je me concentre sur le travail ici, continuer le blog et ce que je faisais", a-t-elle ajouté.

Source : Afp La Havanne

 

Tag(s) : #Flash infos

Partager cet article

Repost 0