Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Idriss Deby Itno a toujours misé sur la division des mouvements rebelles pour se maintenir au pouvoir. Il a toujours expliqué aux siens et aussi à ses parrains (France, Libye) et au reste de la communauté internationale que ce sont des mouvements disparates sans aucune assise nationale, sans programme politique, sans leader sérieux, bref des aventuriers et des mercenaires à la solde du Soudan comme aimait-il les étiqueter, qui s'attaquent à son gouvernement. Cette division de la rébellion a surtout permis à Deby de pouvoir s’opposer séparément à chacun de ces mouvements rebelles.

 

Rappelons que L’UFDD a été la fusion de trois mouvements rebelles : UFPD (Général Mahamat Nouri), RND (Colonel Adouna Hassaballah) et le RPJ (Dr. Abakar Tollimi). Tant bien que mal, l’UFDD a réussi à brasser ses hommes et harmoniser ses positions politiques. Cette unité a fait la force de l’UFDD, elle lui a permis de s’imposer par rapport aux autres mouvements rebelles, de mener des grandes batailles contre le pouvoir de Deby (Hadjar meiram, Abougoulem, …).

Rappelez-vous qu’il n’y a pas longtemps, Khadafi convoquait les leaders de la rébellion chez lui pour les traiter presque de bandits de grand chemin. Il a même proposé à la rébellion de lui vendre ses armes et leur a vivement conseillé de rallier Deby car ce dernier est élu par le peuple tchadien et doit briguer plusieurs autres mandats présidentiels pour le bien du Tchad. Aujourd’hui, le même Khadafi préfère se taire et jouer discrètement la neutralité. C’est dire combien la rébellion a pris le dessus sur le régime de Deby et s’est forgée le respect.

 

Toujours dans cette lancée de l’union des forces de la rébellion de l'Est et surtout pour abréger la souffrance du peuple tchadien, l’expérience a été élargie aux autres mouvements rebelles notamment le RFC et l’UFDD-F, ce qui a permis la mise en place de la CMU. Cette coordination n’a pas tenu à cause de la mauvaise volonté des hommes de Timane Erdimi.
Toutefois, à son actif l’attaque de N’djaména et donc l’anéantissement des dernières forces de Deby. Les mouvements qui étaient hésitants au départ ont été convaincus de l’importance d’une alliance nationale. Il s’agit du FSR (Hassaballah Soubiane) et du FPRN (Colonel Adoum Yacoub Kougou). Ces deux mouvements, non moins importants, se sont joints à l’UFDD pour consolider l’unité de la rébellion de l’Est. L’alliance nationale (AN) a été ainsi créée disposant d’une structure militaire, d’un porte-parole et surtout d’un seul chef politique.

 

Et c’est en ce moment précis que le Colonel Adouna Hassaballah décide de bouder la nouvelle alliance. C’est une décision qui a surpris beaucoup d’entre-nous. Le départ d’importantes forces non Zaghawa du RFC et le mécontentement des combattants Ouaddaïens présents dans l’UFDD (ils n’auraient pas participé à l’offensive de N’djaména !) ont servi de prétexte au Colonel Adouna Hassaballah de clarifier la situation nouvellement créée par l’Alliance Nationale qui le court-circuite pratiquement.

 

L’UFCD a été ainsi créée, elle représente de facto la seconde force militaire en termes d’homme. Cependant, l’UFCD est limitée en logistique : les munitions, carburant et vivres sont aux mains de l’UFDD du Général Nouri. Une véritable équation à résoudre d’urgence par le Colonel Adouna Hassaballah.

Malheureusement pour lui, les Soudanais, principaux fournisseurs, sont restés sourds aux appels de l’UFCD. Après quelques jours de ramadan forcé, c’est carrément la « famine » qui a gagné les combattants de l’UFCD.

Le Colonel Adouna, encouragé par les Soudanais et beaucoup d'autres compatriotes, était contraint de faire un retour à la case de départ avant que la situation ne s’empire. Lui et ses hommes sont revenus sur les pointes du pied. Un timide communiqué a été pondu pour annoncer ce retour de l’UFCD dans l’AN. Mais tout le monde a vite remarqué qu’il manque bien quelque chose dans ce communiqué pas comme les autres.

Tout cela ne présage rien de bon à part bien entendu la chute du régime abominable de Deby.

 

Tag(s) : #Ambénatna

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :