Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

 

Les informations que nous avions reçues et publiées ces derniers jours concernant le RFC se confirment de jour en jour. Le second round annoncé entre la délégation conduite par le Général Adoum Togoï et celle du RFC composée du général Issakha DIAR, Issakha Bachar Togou et Mahamar Haghoui Houno a bel et bien eu lieu. Sans grande surprise, Idriss Deby Itno a accepté toutes les doléances de ses parents dissidents à l’exception notoire d’une seule : il ne veut pas voir les frères jumeaux Erdimi.

 

Sinon, en ce qui concerne l’indemnisation financière – l’intégration dans l’armée et dans l’Administration – la réconciliation familiale, tout a été accepté par Deby. La Libye a été choisie pour entériner et apporter sa caution à l’accord de paix entre le RFC et le gouvernement Deby. Une délégation gouvernementale séjourne depuis quelques jours en Libye où se trouve déjà la délégation du RFC nouvelle version (Zaghawas only !).

 

L’intérêt du mouvement et plus précisément celui du groupe ethnique a primé sur les intérêts et ambitions personnelles. Les frères Erdimi ont été priés de s’effacer pour un bon temps. Finalement To & Ti ont échoué sur toute la ligne. D’abord, ils n’ont pas pu mobiliser les Zaghawas et les autres tchadiens autour de leur mouvement et ce malgré les milliards amassés durant leurs services aux cotés du tonton Deby. Ensuite, ils n’ont pas pu déloger Idriss Deby Itno, bien au contraire, la communauté Zaghawa s’est finalement rangée derrière le président. Et enfin, ils n’ont pas pu collaborer avec les autres groupes rebelles et participer à la chute du régime MPS.

 

Tag(s) : #Politique