Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

undefined



Depuis le retrait des forces du RFC de la coordination militaire unifiée (CMU), Mr. Timane Erdimi a gardé un silence assourdissant. Nous avons appris ces derniers jours que le chef du RFC séjourne depuis à Khartoum et serait même démissionnaire de son mouvement.

 

Rappelons que Mr. Timane, contrairement à ce qu’on a laissé entendre jusque-là, n’a pas du tout cherché à mettre en mal la coordination militaire unifiée et encore moins les relations entre son mouvement et celui du Général Mahamat Nouri. Cela va de son intérêt et peut être même de sa vie car Idriss Deby Itno a clairement fait savoir qu’il aura sa tête tôt ou tard. Donc un ralliement à Deby, Timane ne peut en aucun cas l’envisager.

 

Cependant, depuis la mort du feu Général Seby Aguid, certains responsables militaires du RFC ont pratiquement pris en otage Mr. Timane Erdimi et ont imposé une politique qui a conduit le mouvement à se replier sur lui-même, jusqu’à refuser toute coalition qui n’aurait pas à sa tête Mr. Timane Erdimi. Ce dernier, n’étant pas dupe, a bien compris les intensions réelles de ses hommes qui pensent que la chute de Deby ne leur permettrait en aucun cas de jouer les premiers rôles et pire cette chute constituerait même leur déchéance. Il a fallu donc au chef du RFC jouer au fin politicien, faire une montagne de promesse et des calculs mercantiles, genre Nouri ne sera pas président une fois N’djaména tombée, pour que ses s’engagent dans la dernière offensive menée par la CMU sur N’djaména. Le résultat nous le connaissons.

 

Ce jeu du chat et de la souris ne pourrait durer longtemps. Dès la première réunion après l’échec de N’djaména, le général Nouri dira clairement à Mr. Timane que sa force militaire l’impose de facto comme chef de la coalition et c’est à prendre ou à laisser. Le RFC se retire de la CMU et Timane cherche a gagné du temps mais c’est sans compter avec les Soudanais.

 

Après cet échec de N’djaména, le camp de ceux qui pensent au RFC que la rébellion contre Deby ne peut continuer a considérablement augmenté. Ce groupe a souhaité l’ouverture des négociations avec Deby chose que Timane Erdimi a balayée d’un revers de main. Il quitte Aldjinéné pour Khartoum et se préparerait même à rejoindre son frère jumeau aux Etats-Unis. Il en a décidément le ras-bol.

 

Cette éventuelle démission du chef du RFC a poussé le groupe de « comploteurs » à mettre sur pied une direction provisoire composée de quatre personnes dont le fameux Général Issakha DIAR.

Cette direction a déjà eu plusieurs contacts téléphoniques avec le Général Adoum Togoï envoyé spécial de Deby à Abéché pour débaucher à coup de billets les combattants du RFC et même ceux de l’UFDD.

Une première rencontre a donc eu lieu aux environs de Guéréda (Tom Erdimi l’a confirmé sur Tchadactuel) et chacune des deux parties a soumis ses conditions. On parle d’une rançon de 5 millions de francs Cfa par tête pour les soldats et 20 millions et plus pour les généraux. Un deuxième round est prévu. Mais déjà quelques irréductibles Zaghawas ont regagné le clan au pouvoir et parait-il que ça devrait continuer. Tout porte à croire que le RFC se viderait avant la fin de ce mois de mars car l’AN programmerait ses offensives en Avril avant l’arrivée des pluies.

 

A suivre…

 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0