Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

undefined

 

 

Réunis du 16 au 18 janvier 2008 à Ouagadougou dans le cadre du sommet ordinaire de la l'union économique et monnétaire ouest africain (UEMOA), les chefs d’Etats des pays membres devraient décider principalement de la nomination des patrons de deux grandes institutions financières de la sous-région : BCEAO (Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest) et BOAD (Banque Ouest Africaine de Développement). Ces deux institutions financières, dirigées respectivement par Charles Konan Bani qui a démissionné pour devenir Premier ministre de la Cote d’Ivoire et Yahi Boni élu Président de la République du Benin, sont restées sans président.

 

Selon des accords non formels, la présidence de la BCEAO revient à la Cote d’Ivoire et celle de la BOAD au Benin. En revanche, le Sénégal et le Togo abritent respectivement le siège de la BCEAO et de la BOAD.

Le Sénégal, par la voix de son Président de la République, s’est soulevé contre ce principe et a essayé de mettre fin à ces conventions non écrites. Le Sénégal propose une présidence tournante tout en gardant le privilège d’abriter le siège de l’institution. Un véritable bras de fer oppose depuis plusieurs mois Abdoulaye Wade à Laurent Gbagbo sur cette question.

 

Arrivé le 16 janvier dernier à l’aéroport de Ouagadougou, le Président Abdoulaye Wade a été victime d’un malaise. Wade a descendu péniblement les marches des escaliers de son avion. Les autorités sénégalaises prises de panique avaient immédiatement saisi le Président Burkinabé Blaise Compaoré pour interdire à la presse télévisée de filmer la sortie d’avion du Président sénégalais. Ce dernier n'a pas assisté à la cérémonie d'ouverture du sommet et a dû quitter le lendemain la capitale burkinabé pour le Sénégal.

 

Cette nouvelle a fait l’objet de commentaires diverses dans la presse sénégalaise et relance le débat sur l’Etat de santé du Président Abdoulaye Wade âgé aujourd’hui d’environ 90 ans et malade dit-on. La bataille pour sa succession fait rage à Dakar et parmi les prétendants, le vieux président vicieux favoriserait son fils unique Karim Wade.

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0