Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

undefined


Le président Idriss Deby Itno est très inquiet, son régime est sérieusement menacé par la rébellion de l'Est. Cette dernière a décidé d'unir ses forces pour donner un coup fatal au régime impopulaire de N'djaména et ce malgré l'agitation du gouvernement français qui vient en recousse. 

En effet, la menace est prise très au sérieux par l'Elysée car le clan au pouvoir à N'djaména est anéanti et n'a pas pu ou eu suffisamment le temps de se remobiliser. Rappelons que lors des derniers combats, même les élèves ont été enrôlés dans l'armée nationale pour défendre le pouvoir clanique attaqué.

Cette situation préoccupante a sorti le parti au pouvoir (MPS) de son profond sommeil. Marches pour la paix, manifestations  de soutien des femmes, des commerçants, des élèves et étudiants, ...etc. se succèdent à N'djaména. Comme tout le monde le sait, la finalité de ces manifestations est d'apporter un crédit populaire à Deby. C'est important pour l'opinion internationale qui soutient la force de l'Eufor.

Ainsi donc Idriss Deby itno s'est brusquement rappelé qu'il a encore une légitimité populaire, puisqu'il a été élu démocratiquement. Alors il appelle aux femmes de demander à leurs maris, frères et enfants présents au sein des différents mouvements rebelles de ne pas combattre. Cela ressemble à un aveu d'impuissance car il n' y a pas longtemps, ce même Deby clamait haut et fort que c'est bien la dernière fois qu'il négocie et signe un accord de paix avec des rebelles. La paix, Deby l'a oublié !

Deby ferait mieux de se rendre à Abéché pour mobiliser ses troupes présentes à l'Est du Tchad et laisser le peuple s'occuper de sa survie quotidienne. Car son régime est entièrement responsable de la misère noire que subit ce même peuple depuis bientôt 18 ans.

Tag(s) : #Flash infos

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :