Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Macky Sall, un avenir en pointillés

La large et incontestable victoire de Khalifa Sall à Dakar, en plus de positionner le maire sortant de Dakar à la course à la Présidence pour 2017 ou 2019, selon la date qui sera retenue, ouvre de nouvelles perspectives pour le Premier ministre. Et celles-ci, en ce qui concerne Mme Aminata Touré, seront forcément moins roses.

En effet, la défaite de la coalition au pouvoir à Dakar est perçue comme celle du Premier ministre. Elle était le poids lourd que la coalition Benno bokk yaakaar a mis dans les pattes du maire sortant, qui pouvait difficilement être attaqué sur son bilan. Mais le pari perdant de Mimi Touré ne lui laisse plus aucune crédibilité pour continuer à occuper les bureaux du neuvième étage du Building administratif. Au-delà de la menace de Macky Sall de sévir contre les responsables de son parti qui perdraient les élections locales, la décence républicaine empêche qu’un responsable battu dans une élection puisse exercer impunément des responsabilités nationales. La seule fois où cette règle a été violée, c’était en 2009, quand le Président Abdoulaye Wade a récompensé son fils Karim, qui venait de connaître une déroute électorale dans les mêmes conditions que Mimi Touré, en le nommant à quatre portefeuilles ministériels. On sait ce que cela a donné par la suite.

Le malheur de Mimi, c’est qu’elle ne peut même plus redevenir ministre simple. On ne peut avoir occupé des fonctions aussi importantes que celles de chef de gouvernement, pour se retrouver à recevoir des ordres d’un autre Premier ministre. Il n’y a plus de fonction assez importante dans l’architecture gouvernementale ou administrative pour la caser. Et dans son cas, même un pack de 5 portefeuilles ministériels serait toujours une déchéance.

Alors ? Il semblerait que l’avenir politique de Mme Aminata Touré soit derrière elle. A part redevenir une simple militante de base de son parti, il ne lui reste rien à faire dans ce pays. Cela est très malheureux. Avec son départ, que laissera-t-elle derrière elle, sinon les dérisions de Kouthia ? Ainsi va la vie des politiques.

Me Sidiki Kaba et le député Mame Balla Lô battus dans leur bureau de vote Le ministre de la justice, Me Sidiki Kaba et le député Mame Balla Lô de la coalition Benno Bokk Yakaar, ont été battus dans leur propre centre de vote à Sada Maka Sy. Selon Tambacoundainfos, leur tombeur est Pape Banda Dièye de la coalition Benno Siggil Sénégal qui a remporté les cinq bureaux de vote.

Pierre SANE battu par Mamadou Lamine Diallo, nouveau maire du Point-E. Après le départ de Pierre Sané de la coalition Taxawu Dakar de la commune de Fann-Point E et Amitié, il avait été remplacé par Mamadou Lamine Diallo sous la bannière de "Taxawal N'dakaru" au lieu de "Taxawu Ndakaru" que Pierre Sané a conservé. "Taxawal N'dakaru", dirigée Mamadou Lamine Diallo, mais en coalition avec Khalifa Sall, a finalement gagné la commune de Fann-Point E et Amitié. Le Dr Malick Diop, le maire sortant a reconnu très tôt sa défaite et remercié sa commune pour les 5 ans durant lesquels, elle l'a accompagné. Le nouveau maire, Mamadou Lamine Diallo a remercié la commune du Point E pour le soutien, mais aussi pour la confiance, en promettant de se donner corps et âme dans sa nouvelle mission. Latif Coulibaly battu à Sokone. Le ministre de la Bonne Gouvernance ne gouvernera pas la Commune de Sokone. Abdou Latif Coulibaly ayant été battu dans son fief par Petit Guèye.

Tag(s) : #International

Partager cet article

Repost 0